Sélectionnez la langue T
Geri Dön

CONSULTATION AVANT L’OPERATION

Lors de la consultation préopératoire, le médecin analyse la structure,  le type, le degré de la perte de cheveux, l’élasticité du cuir chevelu et la densité capillaire de la zone donneuse et décide ensuite si la transplantation est appropriée. Puis, il envisage la meilleure manière de restaurer la chevelure.

Plusieurs interventions et traitements dermatologiques peuvent s’avérer nécessaires.

L’importance de l’âge pour la  transplantation capillaire

Il se peut que de jeunes candidats de 20 ans ne soient pas prêts pour une transplantation capillaire. En effet, la perte de cheveux peut continuer à cet âge. Par ailleurs, il faut savoir qu’après une greffe de cheveux, une perte excessive de cheveux éparpillée sur la tête et entre les zones transplantées peut amener à donner une apparence peu séante. Il est donc utile de s’assurer que les attentes et les prédictions d’une éventuelle chute de cheveux seront acceptées dans l’avenir.

Le nombre de racines capillaires donneuses

Un autre facteur important  qui détermine si vous êtes un bon candidat pour une transplantation capillaire est à la fois la quantité de cheveux qui tombent dans certaines zones et la quantité de follicules capillaires (greffons) destinés à être transplantés dans ces zones.  A ne pas oublier que le nombre de greffons de la zone donneuse est limité. Les candidates doivent idéalement avoir des cheveux en bonne santé dans la zone s’étendant entre les oreilles jusqu’aux tempes.  Pour obtenir des résultats, il faut avoir un nombre suffisant de follicules capillaires dans la zone donneuse. Ce nombre limité de greffons se doit d’être implanté avec beaucoup de délicatesse afin de répondre à vos attentes lors de l’opération.

Les groupes de cheveux naturels sont formés de plusieurs follicules  capillaires appelés unités folliculaires. Celles-ci contiennent souvent  un large nombre de racines et donc contribuent à une forte densité capillaire de la zone donneuse. Ces unités sont transplantées sans être endommagées pour garder l’apparence d’une chevelure naturelle.

Le type de cheveux

Un autre facteur influençant le succès de la greffe de cheveux est le type de cheveux. Les colorations, la texture, les ondulations sont à prendre en compte lors de la consultation. La  "calvitie" signifie la finesse de la chevelure ainsi qu’une perte permanente des cheveux au fil du temps. La relation entre le type de cheveux et la calvitie se remarque par la  réflexion de la lumière sur le cuir chevelu. A l’inverse, une chevelure épaisse et ondulée recouvre parfaitement le cuir chevelu et ne laisse détecter aucune calvitie car elle arrête la lumière qui ne peut ainsi toucher la peau. Plus le contraste entre la couleur du cuir chevelu et celle des cheveux est faible, plus grande est la réussite de la greffe capillaire. Par contre, si le contraste est important, il devient de plus en plus difficile de combler les vides et dès lors une transplantation capillaire s’impose. Ainsi, une personne à la peau foncée devrait subir une perte énorme de cheveux pour que l’on voie la différence alors que la calvitie chez une personne au teint clair mais aux cheveux foncés se voit beaucoup plus vite.

En résumé, lors d’une consultation préopératoire, les éléments à prendre en compte sont : l’âge, le type de cheveux, les conditions de la perte de cheveux, le nombre de follicules capillaires dans la zone donneuse et celui requis pour couvrir la calvitie.

L’examen médical est important car il permet de voir si le patient/la patiente en bonne santé est un(e) bon(ne)candidat(e) et si ses attentes sont réalistes tout en sachant que cette intervention n’est pas une panacée et ne convient donc pas à certaines personnes:

• Сelles qui suivent un traitement régulier, telle une  chimiothérapie, celles qui ont une alopécie et des problèmes de peau car dans ces conditions, les cheveux ne cessent de tomber. Il est utile d’attendre la fin du traitement et la rémission complète de la maladie.

• La transplantation capillaire n’est pas préconisée lorsque la chute de cheveux temporaire est due au stress, à un traumatisme ou encore à des causes environnementales. Il est alors conseillé de voir si cette chute est régulière ou permanente.

Il convient de rappeler ici que la greffe de cheveux est adaptée à chaque patient et est donc différente et ne donne pas les mêmes résultats.

Avant de subir cette intervention, vous devriez analyser vos attentes. Si vous pensez qu’elle est pour vous et que vous souhaitez avoir de plus amples informations, contactez notre équipe expérimentée dans la clinique du Docteur Bircan.

A propos du docteur Bircan