Sélectionnez la langue T
Geri Dön

QU’EST-CE QUE LA TRANSPLANTATION CAPILLAIRE?

En quelques mots, il s’agit de transplanter des follicules capillaires d’une zone fournie dans une zone pauvre, voire chauve.

La transplantation capillaire a vu le jour aux Etats-Unis dans les années 50 et s’est développée au cours des années jusqu’à devenir commune. L’objectif est de recouvrer sa chevelure avant la chute.

Les cheveux sont prélevés dans la nuque entre les oreilles et/ou des tempes pour être transplantés dans la zone où les cheveux sont rares ou inexistants. A la demande des  patient(e)s,  la transplantation peut se faire pour les sourcils, la barbe ou la moustache.

Les 3 méthodes de transplantation capillaire sont : la FUT ou transplantation d’unité folliculaire, la FUE (greffe de cheveux sans cicatrice) et la DHI (greffe de cheveux directe).

Pour la greffe de cheveux, l’on rase la zone d’où les cheveux seront prélevés puis on l’anesthésie et l’on choisit l’une des 3 méthodes. La FUT et la FUE diffèrent dans la méthode utilisée pour extraire les follicules capillaires de la zone donneuse. Avec la FUT, 90% des greffons restent intacts contre 75% pour la FUE.

En quoi consiste la technique  FUT?

Un follicule capillaire consiste en un groupe naturel de racines de cheveux avec les mêmes cellules nerveuses, veines et glandes sébacées. Pour transplanter les follicules de la partie du cuir chevelu la plus appropriée, on prélève une bande que l’on transplante dans une zone chauve. On pose des points de suture sur la bande  d’où on a enlevé les follicules. On peut implanter jusqu’à 4000 greffons en une séance. Cette technique laisse une fine et longue  cicatrice mais elle donne l’avantage de résultats durables et un aspect naturel avec un minimum de dommages dans la zone transplantée.

En quoi consiste la technique  FUE?

A l’aide d’un outil motorisé spécialement conçu à cet effet, les follicules capillaires sont prélevés dans la zone donneuse manuellement et sont transplantés dans la zone receveuse. Avec cette technique manuelle, la procédure est plus lente et une séance permet de prélever et implanter de 1500 à 2000 greffons. Néanmoins,  le gros avantage de cette technique est de limiter les cicatrices dans la zone donneuse et de moins endommager les greffons collectés si on compare cette méthode à la méthode FUT motorisée.

Les greffons ainsi collectés sont recueillis et gardés dans une solution jusqu’à ce qu’ils soient implantés dans la zone receveuse où ils sont insérés dans de fins canaux ouverts à l’aide de la lame sapphire. Les lames sapphire en raison de leur tranchant endommagent beaucoup moins les tissus cutanés de la zone transplantée. En outre, la cicatrisation des canaux est plus rapide et les follicules capillaires sont idéalement compatibles avec les tissus cutanés de la zone traitée. La chute de ces follicules est moindre et leur survie plus longue. La méthode FUE se fait sans cicatrice et offre un aspect naturel et dense. Le processus dure de 4 à 8 heures en fonction de la taille de la zone traitée.

En quoi consiste la méthode DHI?

La greffe de cheveux DHI (l’implantation directe de cheveux) ne demande aucune suture ni incision et ne laisse aucune cicatrice. Les greffons/ follicules capillaires prélevés dans la zone donneuse sont directement transplantés dans la zone receveuse à l’ aide d’ une poinconneuse spéciale sans ouvrir ler cuir chevelu. Comparée à la méthode classique FUE, cette méthode demande plus de travail et l’intervention dure plus longtemps. Par contre , vu qu’ il n’y a aucune incision, la cicatrisation est plus rapide.

Comment procéder?

La méthode classique FUE consiste à prélever ensemble les unités de follicules capillaires ( racines capillaires). Ces greffons sont ensuite conservés par le chirurgien dans une solution jusqu'à leur transplantation dans les canaux ouverts dans la zone receveuse.

La technique DHI consiste à prélever un à un les follicules sans incision. A l’aide d’une fine aiguille, les follicules sont retirés et implantés dans les canaux naturels, ce qui permet de recréer grâce à la finesse de l’ aiguille une plus forte densité capillaire.

L’avantage de cette technique est de permettre une plus forte densité. Ainsi 40 à 60 greffons par centimètre carré sont implantés, ce qui revient à unr densité deux fois supérieure à la technique FUT qui consiste à transplanter une bande du cuir chevelu. La DHI offre la possibilité de recouvrir d’ une manière remarquable la zone ayant perdu ses cheveux. L’ aspect est naturel et les résultats excellents. Elle permet de se rapprocher d’une chevelure naturelle. Par ailleurs, les risques de garder des marques sont bas. La chevelure est plus dense et la cicatrisation est plus rapide grâce aux aiguilles spéciales. En bref, cette méthode est la dernière en date.

A propos du docteur Bircan